Le fantasme inavouable du droit de cuissage…

Ton cul est ma propriété !

De tous les fantasmes tordus et inavouables qui traversent l’esprit d’un homme sain, c’est le droit de cuissage qui je crois, m’excite le plus… je m’imagine en dauphin de la couronne de France, plus préoccupé à harceler mes servantes sous-éduquées, qu’à étudier pour prendre un jour les reines (rênes!) du royaume. Ou en pape peu catholique d’un trouble moyen age, faisant étape au carmel et ordonnant une jeune novice à son service pour la nuit. Ou encore grand bourgeois fin 1800, décidant d’occuper sa oisiveté dominicale en goûtant le cul de sa soubrette, la sodomie étant encore à l’époque le meilleur moyen de contraception… je sais, tout ça n’a rien de moral, mais en matière de songes érotiques, il faut avouer que les droits de la femme n’ont rien de sexy !
Le cul de la soubrette...

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.