Le cul de la poulette…

Ils sont nombreux à ne pas manger le cul de la poulette ! Outre le fait qu’ils  se privent d’un morceau de choix, d’un met des plus délicat, d’un véritable orgasme gustatif…  se régime sans celle qui offre son anus est, selon moi, d’une impolitesse inadmissible avant une sodomie. Embrasser et caresser de sa langue un fion avant de l’éclater me semble, outre un bon moyen de lubrification, le minium de la correction. Une manière d’attendrir la chair et s’attendrissant soit-même, le calme avant le « T’en pètes ? » qui conclue souvent les séances d’enculade intense. Et encore, je préfère ne pas m’exprimer sur ceux qui pratiquent le fist (moi depuis que j’ai vu 127H, j’ai arrêté…) mais refusent d’approcher leur bouche de l’orifice… Comme un cuistot qui préparerait des rondelles de calamars mais refuserait d’y goûter sous prétexte qu’elle ne sont pas fraiches !
Très jolie femme qui montre son cul.

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.