La peau qui brille…

Peut-être la plus grosse difficulté quand on fait une séance de photos de charmes amateurs par grande chaleur, « la peau qui brille ». En effet même invisible à l’œil nu, une légère suée forme des micro-gouttelettes à la surface de l’épiderme. Et celles-ci se comportent comme autant de petits miroirs sous la lumière des flash. La solution est bien évidement de « matifier » autant que l’on peut avec du fond de teint, mais difficile de trouver le juste dosage entre disparition des reflets et naturel… la fille a vite fait de ressembler à une poupée de cire. Et puis il ne faut pas oublier le moindre centimètre carré… le cul, la plante des pieds, les oreilles. Regardez un peu sous le bras de cette demoiselle, il semblerait presque qu’elle y a mis des paillettes !
Photo nue prise par un copain.

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul

Un commentaire

  1. Olivier
    Posted 18 mai 2013 at 7 h 25 min | #

    Franchement bravo! Quel beau cul! Cela donne vraiment envie d’y fourrer une langue!

Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.