Partenaire réfractaire au plaisir anal…

On a tous connu ça un jour, une partenaire sexuelle que l’on apprécie, voir que l’on aime, mais qui ne veut absolument pas que l’on touche à son anus… quelle frustration ! A force d’y penser, pendant une levrette par exemple, vous pouvez même finir par éprouver la sensation que ce petit fion vous nargue, bien à l’abri entre ces fesses prudes… La sodomie (ou le plaisir anal en général) peut donc être une source de tension dans le couple. C’est pourtant un motif de rupture difficilement avouable : « je te quitte parce que tu veux pas que je t’encule ! ». Et parfois, c’est un vrai dilemme de décider si c’est le cœur ou le cul qui va infléchir sur l’avenir d’une relation.
Fion de lesbienne.

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.