Les années facs, les années des petits culs !

Alors j’ai la moyenne ?

Quand on sait la faiblesse des hommes à la corruption ainsi que leurs désirs de chairs fraîches, et que l’on ajoute l’idée induite dans le cerveau des filles durant toute leur éducation sociale, que l’on obtient voir mérite plus par la beauté… il ne faut pas s’étonner que les femmes réussissent mieux leurs études ! Il y a toujours moyen de rattraper une mauvaise note ! Un joli petit cul bien ferme vaut mieux qu’une séance de bachotage approximative, et tous ces prof quadra qui ne bandent plus pour leur épouse sont si prompt à se laisser attendrir. La corruption pour du sexe, c’est la nature de toute façon, ça commence avec le resto, la bague au doigt, le voyage de noce… et se termine pour avoir la paix par une pension alimentaire. Alors pas sûr que les arrangements profs/étudiantes soient les plus choquants du lot !
de la jeune bonnasse en culotte !

ARTICLES ASSOCIES :
Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.