Culotte en satinée.

Sans culotte, ta peau satinée…

Le moment où cette culotte satinée s’est gentiment écartée de ce fessier, j’ai compris que la nuit qui allait suivre, serait aussi douce que la maille fine du tissu. Comme une promesse de délivrance des sens, le retrait de cette lingerie illustrait ce que j’allais vivre… l’abandon total des corps aux désirs des esprits. Un peu de douceur dans un monde de putes… c’est bien ça que l’on attend d’une nuit d’amour. Ces quelques grammes de tissus quittant cet épiderme ainsi mis à nu, marquèrent le début de cette folie contagieuse qui consiste à frotter nos êtres fortement l’un contre l’autre, pour échauffer nos âmes et allumer le brasier qui consume les désirs.
Cul sans culotte

ARTICLES ASSOCIES :
Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.