Coquillage et cul tané !

Cul nu sur la plage devient vite rosé…

Les rayons du soleil et le sable irritent parfois un peu la peau, mais ils échauffent aussi les corps. L’excitation sur les plages nudistes en été, gagne parfois comme une rage folle,  le désir impérieux de contacts physiques se propage comme une trainé de poudre…  alors puisqu’il faut brûler, consumons nous dans la jouissances. Un océan intérieur de sensations et d’inclinaisons instinctives déchainent souvent ses tempêtes, tout prêt des flots bleus. Le seul hic, c’est qu’a courir les fesses nues seulement durant nos cinq semaine de congés, la peau délicate de nos postérieurs peut parfois brûler elle aussi ! Pour faire la chaude au cap d’Agde par exemple, il est plus prudent de se choisir une protection solaire conséquente, sinon votre cul risque de déguster d’une manière à laquelle vous n’aviez pas pensée… en plus en cas de manque de lubrifiant, ça dépanne !
cul de plage

ARTICLES ASSOCIES :
Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.