Blonde à faible poitrine !

Retour de la pute à frange et des petits seins !

C’est dingue de voir à quel point nos désirs sont subjectifs ! Si ils nous étaient intrinsèquement personnels, les proportions des différentes niches pornographiques ne changeraient jamais, puisqu’elles s’adaptent toujours parfaitement à la demande, loi du business oblige… alors comment se fait-il que par exemple, on tournait dans les années 90  une très grosse majorité de film X avec des actrices à forte poitrine (voir siliconée à l’extrême), et que dans la décennie suivante, il y ait tellement plus d’amateur de petites poitrines, que les gros seins soient devenus une niche secondaire ! Ceux que nous croyons être nos envies les plus intimes, ne seraient que des modes ? Même nos pulsions comportementales les plus instinctives, prennent en comptes des facteurs sociaux pour choisir leurs sujets d’élections… Mais qu’est-ce qui vient vraiment de nous alors, une envie sans sujet ?
Blonde à faible poitrine !

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul

Un commentaire

  1. Eric
    Posted 31 août 2013 at 16 h 53 min | #

    Ma bite coule… ma verge aime les chauds culs…

Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.