20 ans, du bonheur plein les fesses…

On n’explique pas assez aux jeunes générations le coté primordial de l’épanouissement sexuel. C’est à leur âge que les bonnes habitudes se prennent. Ceux qui éprouvent des difficultés à séduire ou à jouir de leur corps temps qu’il est jeune et beau, devraient comprendre que ce n’est pas en vieillissant que les choses vont s’arranger. Qu’il fassent des études c’est bien, qu’ils bossent c’est encore mieux, mais si les jeunes adultes vivent mal leur sexualité, c’est toute leur vie qui risque d’être malheureuse, indépendamment de tout bien-être financier… La fac devrait au moins proposer des ateliers d’informations sur les besoins physiologiques, les conséquences psychologiques de la frustration et pourquoi pas des ateliers pratiques ! Un cour d’oral, un autre sur la sodomie etc… je suis sûr qu’il n’y aurait pas beaucoup d’absentéisme…
cul entre filles blondes

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.