Le vertige devant un fion !

Si l’on définit le vertige par le fait d’être irrésistiblement attiré par l’abîme, alors je suis atteins du vertige des culs ! A peine les fesses d’une jolie fille s’écartent-elles pour découvrir son anus, que je sens tout mon être basculer en avant, comme si tout entier, il allait se laisser choir dans l’orifice ridé… ce n’est plus un tunnel de chair face à ma bite, mais un précipice sous mes pieds, un gouffre insondable où ma pensée pénètre et se dilue, l’infini dans un fion sans fond ! Une chute libre suivie de tellement de rebonds qu’elle engendre une ivresse tout aussi réelle que celle des profondeurs. Me voici homme grenouille croassant pour sa femelle, hoquetant mon bonheur jusqu’à rendre mes têtards…
Photo de cul gouines

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.