L’anus mordoré.

La couleur de l’anus chez l’homme(et la femme !) n’est pas constante. A l’instar de certaines pierres précieuses dont la colorimétrie change en diverses conditions, le fion déploie lui aussi toute un palette de teintes :
– il y a le violacé quand il fait froid, le marron uniforme qui atteste de vacances passées en camps naturiste, le rosé encore jamais pénétré, le doré enduit de lubrifiant extra brillant, le bleui qui devrait vraiment faire une pose avec la sodomie, le gris qui n’a jamais vu la lumière, et bien d’autres encore dues à de mauvaises alimentations…
Un jour peut-être entre les fesses félines d’une nouvelle race de femmes, en découvrirons-nous des tigrés, des tachetés…l’évolution a bien fait ses plumes au péroquet et son cul au babouin !
Anus féminin et gode rose dans le sexe.

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.