Un fion qui fait la moue !

Aujourd’hui cette femme se sent peut-être esseulée au point de s’enfiler un joli gode dans la chatte, mais son anus témoigne par son aspect boursouflé, qu’elle s’est sûrement fait enculée la veille… c’est un fait physiologique, toutes pénétrations anales un peu vigoureuses laissent des traces pendant au moins quelques jours. Car si l’élasticité du rectum s’avère impressionnante et autorise des sodomies « musclées » à qui sait un tant soit peu se détendre, la remise en place des chairs n’est tout de même pas spontanée. Il faut savoir s’accorder un minimum de repos entre les enculades, sinon certaines déformations peuvent même devenir permanentes. Remarquez, être très « élargi » n’est pas non plus une calamité et ça permet aux plus gourmandes de gagner beaucoup de temps sur les préliminaires.
trou du cul gonflé

Cul nu vous invite à voir toute la scène en cliquant sur la photo...
photo cul
Postez votre commentaire.

Votre email ne sera pas publiée.